Les pieds dans l’eau, 2Ăšme Ă©pisode

raconté par Anthony


Ah ben en fait, il vire un peu au violacĂ© mais vivant, il me montre du doigt un chevreuil qui boit un coup. Milo (le seul ĂȘtre intelligent, quoique c’est Ă  vĂ©rifier) lui court aprĂšs comme un dĂ©ratĂ©. Quelques minutes aprĂšs, il revient avec une patte de chevreuil dans la bouche: il avait compris qu’on commençait Ă  avoir faim, brave bĂȘte..

ArrivĂ© Ă  la Clue d’aiglun, Sophie est trĂšs en colĂšre contre moi et mes chemins alambiquĂ©s. La bouche encore pleine d’un bout de chevreuil, elle me dit :

Plus jamais ces chemins noir en pointillĂ© pourris qui piquent! J’ai mĂȘme failli avoir de l’eau sur mon pied !

Sophie A.

Je crois qu’elle en rajoute un peu.

Nous remontons gentiment par le chemin d’acces de canyoning au-dessus de Salagriffon,

L’honneur est sauf, l’espoir revient, nous savons qu’il reste moins de deux heures pour rentrer Ă  Saint-Ribert. Pour se fĂ©liciter, nous mangeons une pomme que j’avais prĂ©cieusement gardĂ©e en cas de coup dur (sans le dire Ă  Sophie !)

Clue de La Cerise

Apres des courses a Roquesteron chez le primeur,un petit passage dans la magnifique Clue de la Cerise s’impose. 1h pour descendre Ă  pied du villages des Ferres et hop/plouf.
La riviĂšre de l’Esteron est d’un joli turquoise et n’est pas trop froide. Chouette !

La veille nous Ă©tions a la Clue de Riolan, plus sombre et plus Ă©troite ou quelques couleuvres d’eau nous ont accompagnĂ© dans l’eau…

Le Mont Brune

Nous sommes partis en ballade en partant d’ Ascros. Un petit sentier passant derriĂšre la poste, nous emmĂšne Ă  1500m d’altitude au Mont Brune, dĂ©nivelĂ© gentillet accessible pour tous.

En haut une belle vue à 360°, Mercantour, les Alpes, la mer coté Nice, et les Pré-Alpes avec vue sur La Rochette et Saint -Ribert au loin.

Anthony s’est agacĂ© car son lacet a cassĂ©, il a fait un noeud avec un sapin pour se dĂ©tendre…

La reproduction des crapauds

Aujourd’hui, ballade en direction de la clue de Mujouls.
Nous passons par Collongues Ă  pieds, puis en direction du pont de Mujouls au sud.

Nous longeons la riviĂšre jusqu’Ă  la clue de Mujouls bien connue des canyonistes.

ArrivĂ©s Ă  la clue, nous voyons des cordes dans l’eau … Je pense Ă  des cordes d’alpiniste lĂ©gĂšres, qui auraient Ă©tĂ© perdues, Ă©trange …
Je remonte la corde et tombe sur le derriĂšre d’un crapaud …

Et nous voilĂ  tĂ©moins improvisĂ©s d’une orgie de crapauds ! Des grosses femelles rouges et des petits mĂąles montĂ©s au dessus d’elles Ă©taient en train de pondre des cordes d’Ɠufs … Qui dans quelques jours deviendront des tĂȘtards. Affaire Ă  suivre !

Les pieds dans l’eau

Nous sommes parti en ballade, de Saint-Ribert direction Salagriffon, pour passer par la Clue d’Aiglun. Cette ballade longe l’Esteron, la riviĂšre locale, jusqu’Ă  la Clue.

On commence par un joli sentier boisĂ©, que l’on suit pendant un certain temps, tout en discutant. Le chien, Milo, nous accompagne. Au fur et Ă  mesure que l’on progresse dans le forĂȘt, on se rend compte que le sentier est de plus en plus broussailleux. En fait, sans s’en rendre compte on a arrĂȘtĂ© de suivre le chemin pour plutĂŽt suivre le chien, qui avait dĂ» flairer un sanglier. Mais, Ă  la place d’essayer de retrouver le sentier initial, on se dit que, couper Ă  droite pour rejoindre l’Esteron, c’est une super idĂ©e.

ForcĂ©ment on se retrouve bien perdus, les Ă©glantiers piquant les mollets, et le chien nous regardant d’un air soupçonneux : ces humains n’ont dĂ©cidĂ©ment aucune jugeote. On dĂ©cide alors de suivre le lit du ruisseau, qui nous mĂšnera forcĂ©ment Ă  l’Esteron, jusqu’Ă  la Clue. Au dĂ©but, c’est plutĂŽt agrĂ©able de se rafraĂźchir les pieds dans les quelques centimĂštres d’eau du ruisseau, puis, le ruisseau devient riviĂšre, le terrain est glissant, des petites chutes d’eau apparaissent … Mais on avance, bon grĂ© mal grĂ© … jusqu’Ă  un beau trou d’eau d’environ cinq mĂštres de haut !
Cette fois, on est bel et bien coincĂ©s. Soit on saute, mais, le chien et moi, on n’a pas envie de mourir hydrocutĂ©s, soit on grimpe Ă  pic. Finalement, on monte par la droite en mode escalade, pour rejoindre un sommet avec une belle vue sur l’Esteron, mais pas de vue sur une descente possible…. Il faut sortir la carte, ça, c’est le moment qu’Anthony (alis Clue-man) prĂ©fĂšre, pour ensuite faire mine qu’il sait parfaitement oĂč on est.

Il affirme que la topo de la carte est « conciliante » (traduction: pas de saut dans un précipice en vue).

Bon, on se retrouve encore une fois les pieds dans l’eau, puis les genoux, puis la taille … Clue-man dĂ©gaine sa super tenue de canyoning improvisĂ© (un slip). L’eau est glacĂ©e, j’en ai marre. Je m’arrĂȘte sur un rocher, je ne veux plus marcher, et on ne peut pas faire demi-tour.

J’essaie de trouver le numĂ©ro d’un hĂ©lico. tant pis ça coĂ»tera cher, mais c’est pas grave, j’ai dĂ©cidĂ© de me nourrir uniquement d’orties. De toutes façons Anthony Ă  mangĂ© tous les gĂąteaux.

Ah mince, je ne trouve pas le numĂ©ro de l’hĂ©lico, y’a pas de rĂ©seau.

Anthony est plus ou moins en train de se noyer dans l’eau, quant Ă  moi, au soleil sur mon rocher, je rĂ©flĂ©chis : vaut-il mieux mourir d’hydrocution ou mourir de faim ? La premiĂšre solution est plus rapide. Mais peut-ĂȘtre qu’avec les orties, je peux tenir un peu … Faut pas que le je dise Ă  Anthony, pour les orties, (s’il est toujours vivant), sinon je n’en aurait plus.

Ah ben en fait, il vire un peu au violacĂ© mais vivant, il me montre du doigt un chevreuil qui boit un coup. Milo (le seul ĂȘtre intelligent, quoique c’est Ă  vĂ©rifier) lui court aprĂšs comme un dĂ©ratĂ©.

Qui va s’en sortir vivant ?

Ps : ceci est une fiction, aucun animal n’a Ă©tĂ© blessĂ© pendant le tournage.

Jeu en bois

Nous avons construit un jeu en bois Ă  Saint-Ribert avec le bois du coin.
Un coup de ponceuse sur une planche fraßchement découpée du tronc, un coup de scie à onglet sur un manche a balai cassé trouvé dans les bois, un peu de dessin et hop !

Nous avons choisi le jeu d’Ă©chec chinois, DOU SHOU QI
https://fr.wikipedia.org/wiki/Jeu_du_combat_des_animaux
https://www.pousseurdebois.fr/jeux-de-strategie/doushouqi/


Sophie & Anthony