Les pieds dans l’eau, 2ème épisode

raconté par Anthony


Ah ben en fait, il vire un peu au violacé mais vivant, il me montre du doigt un chevreuil qui boit un coup. Milo (le seul être intelligent, quoique c’est à vérifier) lui court après comme un dératé. Quelques minutes après, il revient avec une patte de chevreuil dans la bouche: il avait compris qu’on commençait à avoir faim, brave bête..

Arrivé à la Clue d’aiglun, Sophie est très en colère contre moi et mes chemins alambiqués. La bouche encore pleine d’un bout de chevreuil, elle me dit :

Plus jamais ces chemins noir en pointillé pourris qui piquent! J’ai même failli avoir de l’eau sur mon pied !

Sophie A.

Je crois qu’elle en rajoute un peu.

Nous remontons gentiment par le chemin d’acces de canyoning au-dessus de Salagriffon,

L’honneur est sauf, l’espoir revient, nous savons qu’il reste moins de deux heures pour rentrer à Saint-Ribert. Pour se féliciter, nous mangeons une pomme que j’avais précieusement gardée en cas de coup dur (sans le dire à Sophie !)

Publié le
Catégorisé comme Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *